Littérature, etc.

Le festival, etc

Nous nous en remettons à nos racines, Performance Lina et Sarah Baraka

Samedi 25 septembre à 15h ( durée : 30 minutes )

Eglise Sainte-Marie-Madeleine, 27 Rue du Pont Neuf, 59800 Lille

Gratuit sur inscription - ouverture des réservations le 24 août 2021

Lina et Sarah Baraka reviennent sur des souvenirs d’enfance au sein d’une famille franco-algérienne et questionnent, à travers leur partage, le regard porté sur ces événements aujourd’hui. Né·e·s en France et ne parlant pas l’arabe, enfants d’un père qui avait honte de la France et d’une mère que le premier voyage en Algérie a traumatisée ; cette performance se manifeste comme le réapprentissage d’une part de soi jusqu’ici morcelé. Elle pose la question de la reconnexion à une histoire fantôme, à nos mort·e·s et nos racines sous la terre d’Algérie. Elle permet d’inventer de nouveaux rituels, en mêlant nos langages et en rassemblant nos mémoires, en considérant plus attentivement ce qui nous lie et nous distingue. Cette performance invite le public à assister à quelques bouts de ces histoires intimes et revendicatrices : ausculter les récits de soi, regarder en arrière, refaire le chemin inverse avec nos yeux d’adulte, consciente·s de la société patriarcale et raciste dans laquelle nous avons grandi.

Lina et Sarah Baraka, cinéaste et autrice-performeuse queer, sœurs jumelles militantes féministes franco-algériennes décident d’unir leurs forces et leur sensibilité en janvier 2021 en commençant ensemble un travail portant, notamment, sur des problématiques liées à l’immigration et à la diaspora algérienne de France. C’est à travers des questionnements individuels et autobiographiques tels que l’identité de genre, les racines, les sexualités, etc. qu’iels abordent des luttes communes qui leur sont chères (questions décoloniales, oppressions de toute sorte vécues par les femmes et les minorités) en faisant dialoguer plusieurs médiums, entre écriture, vidéo et performance scénique.