Littérature, etc.

Les parleuses

Flannery O’Connor (1925-1964) par Fabienne Radi, Séance 20!

Samedi 26 juin, à partir de 16h

Les bains des Pâquis, Genève

en partenariat avec la Maison Rousseau et Littérature

Pour en finir avec une histoire de la littérature qui invisibilise et minorise les textes d’autrices et donc nuit à la littérature elle-même, chaque mois, les Parleuses, organisent une séance de bouche à oreilles pour propager le matrimoine littéraire. Elles invitent une autrice contemporaine à se faire passeuse de l’œuvre d’une autrice historique. La séance s’articule autour d’un atelier d’écriture, d’un atelier de lecture par arpentage et d’une performance inédite. Pour la séance 21, c’est Flannery O’Connor, qui sera mise à l’honneur par Fabienne Radi. Une séance imaginée en partenariat avec la Maison Rousseau et Littérature.

16h-18h → Atelier d’écriture ou d’arpentage
18h30-19h30 → Lecture inédite – enregistrement de podcast

Fabienne Radi écrit (essais, fictions, poèmes), fait des éditions d’artiste (livres, affiches, disque) et enseigne à la Head en arts visuels. Sa première formation en géologie lui a apporté l’amour des couches, sa brève incursion dans la bibliothéconomie a suscité un engouement pour les classements,  ses études en art sur le tard ont transformé son regard sur les objets du quotidien. Les titres, les plis, les malentendus, les coupes de cheveux, les dentistes et Paul Newman sont des motifs récurrents dans son travail. Elle vient de Fribourg, vit et travaille à Genève. Publications : Une autobiographie de Nina Childress (École des Beaux-Arts de Paris, juin 2021) Émail Diamant (art&fiction, 2020), Le déclin du professeur de tennis (Sombres Torrents, 2020), Peindre des colonnes vertébrales (Sombres torrents, 2018), Holy etc. (art&fiction, 2018), C’est quelque chose (d’autre part, 2017), Cent titres sans Sans titre (boabooks, 2014), Ça prend : art contemporain, cinéma et pop culture (Mamco, 2013).