Littérature, etc.

Le festival, etc

Aux vies anecdotiques – lecture de Karima Ouaghenim

Vendredi 4 novembre à 19h30

Maison Folie

Gratuit sur réservation

La poésie comme un cri arraché au corps : Aux vies anecdotiques fait entendre un être au monde sensible et à jamais politique. Écrit depuis les marges, ce recueil est un écho aux dynamiques d’oppression systémiques auxquelles fait face celle qui dit. Ne jamais être comme il faudrait : racisée, queer, grosse, pauvre ou poilue, le corps d’un être à qui on intime le silence mais qui le refuse par une explosion poétique venant inquiéter un confort qui ne tient qu’à l’écrasement des autres. Aux vies anecdotiques laisse respirer une langue qui dit la fierté en rappelant combien la domination n’a jamais rien d’une anecdote et combien la lutte, dans chaque espace du quotidien, est vitale.

Karima Ouaghenim est une éditrice et poète franco-algérienne née en 1992 à Paris. Elle a eu la chance d’étudier les Arts du spectacle à l’université et rompt avec les institutions académiques comme culturelles, faute de légitimité et de croyance en un système intrinsèquement pérave. Elle est tantôt épicière, tantôt assistante d’éducation, chômeuse, agente administrative, aide à domicile. Queer et racisée, elle part de son vécu pour explorer les dominations systémiques et la résistance à ces dernières dans des textes poétiques évoquant autant les enjeux de genre que l’arabité ou le corps « hors normes ». Son recueil est un appel brûlant à l’élaboration d’une solidarité politique des marginalisé·es. Elle fonde en 2019 la maison d’édition blast aux côtés de Sol, et s’y engage bénévolement.