Littérature, etc.

Le festival, etc

Présentation (et +) de La fabrique des transclasses par Gérard Bras

Dimanche 20 octobre à 14h

Église désacralisée Marie-Madeleine à Lille (27 rue du Pont Neuf)

Gratuit

Le mot « transclasse », créé par Chantal Jaquet, désigne ceux qui, durant leur vie, sont passés d’une classe sociale à une autre, exceptions (qui confirme la règle) à la reproduction sociale. La littérature a relaté les affres et les joies de ces passages, les affects qui ont émus ces femmes et ces hommes. Gérard Bras partira de Jules Michelet pour reprendre ensuite certaines des expériences réfléchies dans le livre La fabrique des transclasses, cicatrices fécondes, fêlures selon le mot de F. Scott Fitzgerald.

Gérard Bras est professeur honoraire de philosophie en classes préparatoires. Il a coordonné, avec Chantal Jaquet le livre collectif, La fabrique des transclasses (éd. PUF, 2018). Fils d’un ouvrier métallurgiste, militant syndicaliste et d’une couturière, ses parents se sont connus dans la ferme de sa grand-mère maternelle où son père, réfractaire du STO, s’était réfugié. Il a fait ses études entre 1966 et 1971 à Nanterre, et a enseigné au Havre, à Reims puis en Seine Saint- Denis. Directeur de programme au Collège International de Philosophie (2001-2007) ses travaux portent sur Spinoza, l’esthétique et la philosophie politique. Il a notamment publié Hegel et l’art (éd. PUF), Les voies du peuple (éd. Amsterdam), ainsi que des présentations pour des expositions de peintres contemporains.