Littérature, etc.

Les parleuses

Grisélidis Réal (1929-2005) par Julie Gilbert, séance 13!

Samedi 28 novembre

Théâtre Saint Gervais, Genève (Suisse)

Chaque mois, les Parleuses, projet à l’initiative de l’association Littérature, etc., remettent sur le devant de la scène des autrices du matrimoine littéraire, en proposant à une autrice contemporaine de se faire passeuse de l’œuvre d’une autrice historique. Pour cette séance imaginée dans le cadre du festival Les Créatives, c’est l’écriture de Grisélidis Réal qui sera mise à l’honneur, présentée par Julie Gilbert.
Une séance des Parleuses s’articule autour d’un atelier d’écriture ou d’un atelier de lecture par arpentage, et se clôture par la lecture d’un texte inédit de l’autrice contemporaine sur l’œuvre de l’autrice historique.

Grisélidis Réal était une autrice, peintre et prostituée suisse. Elle est l’autrice de Le noir est une couleur, La Passe imaginaire, Carnet de bal d’une courtisane, Les Sphinx, Suis-je encore vivante ? Journal de prison et Mémoires de l’inachevé, composés de textes réunis après sa mort par Yves Pagès. Ses livres sont notamment publiés par les éditions Verticales.

Julie Gilbert est née en 1974 à Grenoble, de nationalité française et suisse. Après une formation de lettres à la Sorbonne Nouvelle à Paris, puis de scénario à l’Ecal à Lausanne, Julie Gilbert écrit de nombreux scénarios de courts et de long-métrages, écrit des pièces de théâtre et réalise des émissions pour la radio. Elle a publié Tirer des flèches. Montréal, Porto, Genève, Los Angeles (éd. Héros Limites), Je ne suis pas la fille de Nina Simone (éd. Lansman) et Outrages ordinaires. Suivi de Monologue pour un dealer de ma rue (éd. Passage(s))

.