Littérature, etc.

Les parleuses

Béatrix Beck (1914-2008) par Justine Arnal, séance 9 !

Dimanche 27 septembre, de 14h à 18h

Bibliothèque publique d'information, 19 rue Beaubourg, Paris 4e

Entrée libre sur inscription, en partenariat avec le festival Raccord(s)

Chaque mois, les Parleuses, projet à l’initiative de l’association Littérature, etc., remettent sur le devant de la scène des autrices du matrimoine littéraire, en proposant à une autrice contemporaine de se faire passeuse de l’œuvre d’une autrice historique. Pour cette séance imaginée dans le cadre du festival Raccord(s), c’est l’écriture inclassable de Béatrix Beck qui sera mise à l’honneur, présentée par Justine Arnal, dont le deuxième roman vient de paraître. Une séance des Parleuses s’articule autour d’un atelier d’écriture ou d’un atelier de lecture par arpentage, et se clôture par la lecture d’un texte inédit de l’autrice contemporaine sur l’œuvre de l’autrice historique.

14h – 16h ateliers* (au choix) à la BPI & dans la petite salle du Forum – 1
Réservations à : bernadette.vincent@bpi.fr / Des coupe-files vous seront délivrés pour accéder rapidement aux espaces de la bibliothèque.

  • d’écriture, animé par l’autrice Justine Arnal (BPI)
  • de lecture par arpentage, mené par Littérature, etc. (petite salle)
    La lecture par arpentage est une méthode de lecture qui permet de lire en profondeur un livre en entier à plusieurs et en un temps limité.

    * Aucune préparation n’est nécessaire pour participer aux ateliers.

16h30 Lecture – enregistrement de podcast sur l’œuvre de Béatrix Beck par Justine Arnal (petite salle)

Béatrix Beck s’est essayé à tous les genres littéraire, en étant souvent en avance sur son temps, parfois provocatrice. Encore méconnue de nos jours, malgré un prix Goncourt pour Léon Morin, prêtre (adapté au cinéma par Jean-Pierre Melville avec Jean-Paul Belmondo dans le rôle du prêtre), ses romans, nouvelles et poèmes sont réédités depuis dix ans par les éditions du Chemin de fer. Les mêmes éditeurs ont également fait paraître les deux premiers textes de Justine Arnal, Les Corps ravis et Finir l’autre, qui offrent des résonances frappantes avec l’œuvre de Beck.

Entrée libre, Réservations à bernadette.vincent@bpi.fr
Des coupe-files vous seront délivrés pour accéder rapidement aux espaces de la bibliothèque.