Littérature, etc.

Le festival, etc

À Nos Humanités Révoltées – Performance de Marie-Julie Chalu & Marina Monmirel

Vendredi 4 novembre à 20h

Maison Folie

Gratuit sur réservation

En 2018 est publié pour la première fois À nos humanités révoltées, le recueil de poésie de Kiyémis. Un titre qui touche, résonne et émeut Marie-Julie Chalu et Marina Monmirel. Une œuvre qui formule en mots leurs propres maux, comme ceux de leurs contemporaines Noires. Une œuvre qui s’inscrit dans une pluralité de voix afroféministes s’affirmant davantage dans l’espace public, numérique, médiatique, politique et artistique en France (Ouvrir la voix d’Amandine Gay, 30 Nuances de Noir-es, le blog de Mrs Roots, le collectif Mwasi… pour ne citer que celles-ci).

C’est ainsi que va naître le besoin enthousiaste de mettre en voix et en corps sous une forme artistique ce recueil. Il faut le redire, bien trop rarement sur les scènes françaises, les femmes Noires vivant en France ont l’opportunité et la légitimité, en tant qu’artistes, de porter un spectacle abordant leurs intimités politiques et leurs identités complexes.

Marie-Julie Chalu est comédienne. Elle fait partie des compagnies mkcd et ktha. Elle a participé à Ouvrir la Voix d’Amandine Gay (2016), documentaire sur les expériences de femmes Noires issues de l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles. Elle est fondatrice de la plateforme afropea (afropea.net) qui documente et analyse par l’archive, la curation artistique, les études postcoloniales les identités et créativités afropéennes.

Marina Monmirel est comédienne, formée à l’École Jean Périmony et divers stages avec Éric Lacascade, Alexia Saurat, Sébastien Bonnabel, Cyril Casmèze et l’ACP Manufacture Chanson. À partir de 2007, elle joue dans plusieurs pièces de théâtre ce qui lui permet de se professionnaliser en parallèle de ses cours, et aussi de pluraliser les expériences avec entre autres Gerty Dambury, Patrice Douchet, Antonin Fadinard, Lorelei Daize, Chloé Maniscalco, Thomas Bouyou, Benjamin Jules Rosette… Elle est co-fondatrice du festival W Xool qui promeut les femmes noires cinéastes et leurs réalisations. 

(c) photo collectif Mwasi