15 – 17 septembre Sud Artois

LECTURE À VOIX HAUTE – RENCONTRE – ATELIERS
dans le Sud Artois avec l’autrice Louise Desbrusses

→ Croisilles, Foncquevillers et Bapaume du 15 au 17 septembre 2018

Louise Desbrusses se déploie depuis quelques décennies dans (et autour d’)un corps doté de muscles, d’os, de tendons, de veines, organes et autres, en un point (toujours) changeant de l’espace-temps depuis lequel elle extrait romans (L’argent, l’urgence et Couronnes, Boucliers, Armures chez P.O.L) pièces radiophoniques (Toute tentative d’autobiographie serait vaine), poésies et autres textes courts. Artiste de performance, elle a adapté et dansé I think not, chorégraphie de Deborah Hay, en 2012, et créé Le corps est-il soluble dans l’écrit ? conférence dansée dont le texte vient de paraître, accompagné d’un film chez Principe d’Incertitude.

« Les deux prénoms sont bien au-dessus de ceux des petits des autres et c’est cela qui compte. Les Deux Soeurs le savent. Les Deux Soeurs savent ce qui compte. Les Deux Soeurs savent ce qu’il faut. Les Deux Soeurs savent qu’il faut toujours être mieux que les autres, au-dessus, sinon on est moins bien. »
Extrait de Couronnes, Boucliers, Armures de Louise Desbrusses

Matériel pour les ateliers
vêtements confortables, chaussettes chaudes, un plaid, un carnet et de quoi écrire.
Les ateliers sont ouverts à tou.te.s sans distinction, adaptés à toutes les conditions physiques.
Vous allez bouger, rêver, dessiner, écrire.

× Samedi 15 septembre à Croisilles
14h30 – 17h
→ Salle de la ferme, rue du Pont
Atelier
et s’il était possible de remonter jusqu’à la source, sa sources, ses (res)sources, pour laisser couler les mots que nul/le autre ne peut dire ? et s’il était possible de traverser son paysage intérieur pour retrouver le sentier du jeu et de l’enfance en se (re)mettant en mouvement dans le corps autant que dans l’imaginaire, en se servant de la couleur des traits et du dessin pour (re)découvrir ses vallées, ses forêts, ses montagnes, ses plaines et la rivière où coule sa propre voix.
—–
17h30
→ Bibliothèque, 2 rue de Fontaine
Lecture à voix haute de Couronnes, Boucliers, Armures, suivie d’une rencontre animée par les bibliothécaires bénévoles.
Réservation : Rémi Wyhinnyj – maisondeshabitants@mairie-croisilles.fr – 03 21 07 57 24

× Dimanche 16 septembre à Foncquevillers
15h –17h30
→ La Brasserie, 5 rue Basse
Atelier
et si l’arbre était une voie pour pénétrer dans le royaume de l’imaginaire, s’y promener, y faire des rencontres et revenir avec des images et des histoires ? et si vous vous laissiez guider par la voix des arbres pour partir à la rencontre de la puissance de votre imaginaire et en ramener ses couleurs et ses mots ? et si la nature décidait de nous parler à travers le peuple de l’arbre, forêt de nos imaginations et forêt de notre planète qui nous appelle à son chevet ?
Réservation : Véronique Damagnez – vdamagnez@artbrasserie.com – 06 87 91 57 82

×  Lundi 17 septembre à Bapaume
14h –17h
→ Lycée professionnel Philippe Auguste
Atelier avec la classe de seconde de M. Lemaître.
Dans chacun des deux romans de Louise Desbrusses, le personnage principal parvient, après s’être perdu dans les mots des autres, à entendre sa propre voix. Et à la suivre. C’est aussi le thème central de Toute tentative d’autobiographie serait vaine, pièce radiophonique. Qui parle en moi ? Qui parle pour moi ? Où est ma voix ? Comment la reconnaître ?

♦ Les livres de Louise Desbrusses seront proposés à la vente sur chacun des lieux de rencontres.